Dans l'Antre des Félins

« Surveilles tes avants encore mieux que tes arrières; ils sont partout. »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réflexion [Liiibreee]

Aller en bas 
AuteurMessage
Saraffy
    ƒønðatrice
    Vølage ~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1122
Localisation : Flying away ~
P.U.F : Saraffy
Age : 15 ans

Votre Personnage
Clan: Griffe d'Argent
Race: Panthère Noire
Rang: Reine/Roi

MessageSujet: Réflexion [Liiibreee]   Mer 7 Jan - 21:20

Vent rafraîchissant d'une soirée d’automne, valsant entre les arbres, animant feuilles et buissons sur son passage. Tourbillonnant, ne se laissant aucun répit, il continuait sa ronde inépuisable. D’où venait-il? Son odeur, chargée de peines, d’angoisses et de peurs, retraçait son parcourt. Parcourt bien malheureux. Il arrivait de la beauté glacée de la Taïga, où une jeune se morfondait dans la solitude, puis avait fait un croche vers la Jungle exotique, où l’ambiance n’était pas meilleure. Tous semblaient abattus, le désespoir régnait entre eux. Que dire, que faire, pour apaiser cette souffrance? Plusieurs auraient bien voulus savoir, mais aucun n’avait trouvé la réponse. Si seul le temps pourrait guérir cette blessure, seul le sang versé pourrait apaiser leur désir de vengeance, assécher leur soif de combats. Se contrôleraient-ils assez? Qu’est-ce qui lui disait qu’ils ne tenteraient pas un nouvel assaut, maintenant que tous étaient sûrs des coupables? Pluie d’Étoiles voulait bien croire que son commandant avait retenu la leçon, mais un accès de colère ou de tristesse pourrait lui enlever la raison. Mais on n’y pouvait rien, ni elle, ni personne, il fallait laisser le destin agir à sa guise. Le vent, son conseiller, s’était tut, à son grand malheur, comme tous animaux de la forêt.

Soudain, dans la pénombre, deux taches kakis brillaient de milles feux. D’un pas nonchalant, une forme sombre –plus sombre que les ténèbres qui l’entouraient- se découpa du paysage. Tête haute, elle ne regardait même plus le sol où elle posait les pieds, tant est nombreux le nombre de fois où elle l’avait foulé. En fait, ce pas nonchalant et cet air paisible cachaient bien ce qu’elle ressentait. En elle une tempête faisait rage, au sujet de tout ce qui venait de se passer. Alimentée par chaque questions posées par les membres de son clan, elle était maintenant devenue immense. Que faire? Courir au secours de la jeune Rayures de Brume?La Reine aurait bien voulut, c’est ce qu’elle souhaiterait faire le plus au monde, mais c’est irréalisable. Grâce à la brillante idée de son Bras Droit –malgré les apparences, elle ne lui en voulait pas trop-, le clan était affaiblit. Risquer un assaut, qui plus est avec l’hiver qui approchait, c’était trop insensé. Et pourtant… Plus que tout, elle voulait revoir cette petite débordante de vie revenir au sein du clan. Son père était dévasté de sa disparition, et commettait de plus en plus d’actions irréfléchies. Mais son désespoir la touchait beaucoup, elle le comprenait bien mieux que quiconque. Après tout, n’était-ce pas elle son amie d’enfance? Oui, et c’était pourquoi elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour l’aider, au risque d’y laisser sa propre vie. Lune de Sang était comme son frère, et Rayures de Brume, comme sa propre fille. Tout ce qu’il y avait à faire pour la sauver, elle le ferait.

Une brise vint l’effleurer, pour ensuite la quitter, chargée de ses amertumes. Pluie d’Étoiles inspira une longue goulée d’air, puis expira, de nouveau en paix. Cette expiration portait ses tourments et ses inquiétudes, la laissant enfin seule avec ses pensées. Celles-ci se tournèrent vers les mêmes questions que la Féline se posaient un peu plus tôt, mais cette fois, elle les analysaient avec son esprit posé et réfléchie, avec sa tête, non pas avec son cœur, colérique et brisé. C’était ça, qui la démarquait des autres. Cette façon de pouvoir se détacher des évènements, la réduisant à simple spectateur de glace, incapable de ressentir quoique ce soit, au lieu d’une des principales concernées. Malheureusement, si pratique fut ce « don », il ne lui fut d’aucun secours dans la recherche de solutions. Pluie soupira. Décidément, elle ne trouverait rien. Secouant la tête, quelque peu déçue de sa propre incompétente à gérer cela, la Panthère Noire se remit en marche.

Son esprit repartant à la dérive, ses pas la conduisirent inconsciemment vers la Cascade Cristalline. Oasis de tranquillité, peut-être allait-elle lui apporter réponse à ses questions. Bientôt, l’écho d’une chute résonna dans la forêt, puis, peu de temps après, le point d’eau fut visible entre les arbres. S’écroulant au bord de l’étang, Pluie d’Étoiles poussa un bien long soupire. Son regard plongea dans cette eau limpide, source de toutes vies de la Jungle. De petits Poissons frétillaient joyeusement dans la mare, coupés du drame qui se jouait au-dessus d’eux. Un instant, la Griffe d’Argent leur envia leur insouciance naturelle, loin de toutes souffrances, puis elle se rappela que même si cette souffrance était pénible, rien ne saurait remplacer le plaisir d’être aimé, d’avoir conscience de sa vie, d’avoir une famille, des amis, un clan. Bref, tout ce qu’eux, les petites créatures aux couleurs multicolores, n’avaient pas. La tête posée sur ses fines pattes, elle resta un moment immobile, les regardant, absorbée par leur ballet gracieux.

_________________
Time has passed, but I'm still hoping that everything returns as before. Even if a war must happen, the peace will always return, someone told me. Pray that he was true.

Image(s) de la signature par : Spike83
Image(s) de l’avatar par : Robert Winslow
Création par : Saraffy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saraffy.deviantart.com/
Neige d'été

avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
P.U.F : Calli Kayan

Votre Personnage
Clan: Crinière de Feu
Race: Lion
Rang: Aucun

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Sam 7 Fév - 12:02

[HJ: tu permets dis dis dis ? Si ça ne va pas je partirai, aucun souci.]

Un mois qu'il était là... Parmi le clan des crinières de feu. Il avait vite apprit, suffisamment jeune pour ne pas avoir prit trop de mauvaises habitudes en ce qui concernait son ancienne vie. Un peu en retard toutefois sur les petits du clan, il commençait tout juste à capturer lui-même quelques lapins ou autres proies bondissantes, très agiles mais pas bien grosses. On avait bien tenté de lui enseigner comment tuer de gros animaux mais si le lion était le plus rapide de sa troupe et parvenait à sa proie le plus vite; l'animal se débarrassait facilement de lui à cause de son manque de puissance. Cependant Neige d'été avait beau être devenu plus sauvage, plus farouche et un peu moins fleur bleue il n'en restait pas moins que son caractère enjoué, enfantin et prompt à s'émerveiller de tout était loin de d'être éteint, probablement resterait-il toujours présent et continuerait-il longtemps d'apporter rires, sourires en coin, moqueries ou danger selon les personnes et les situations.

Le lion au pelage couleur miel était sorti sans le savoir de son nouveau territoire, encore trop insouciant et jeune pour savoir quelles étaient les limites et l'enjeu de ces frontières. N'étant pas né dans cette atmosphère tendue, cette idée arrêtée de clans, il considérait normal que tout le monde puisse vaquer où il le souhaitait. Tout comme il ne blesserait personne qui poserait pacifiquement sa patte du côté de la terre du clan des Crinières de feu, Neige d'été comptait naïvement sur la gentillesse et la compréhension des autres pour que personne ne lui reproche sa présence en ces lieux. Le jeune félin en était arrivé à trottiner à travers la jungle parce qu'il poursuivait...Un papillon. Si si, je vous jure! Museau en l'air il marchait à travers toute la forêt pour poursuivre la bébête aux ailes colorées. Parfois Neige d'été trébuchait sur une racine, à ne pas quitter le papillon de ses yeux vairons, forcément il ne regardait pas où il posait ses pattes, seulement, en général il était suffisamment agile pour se rattraper ou éviter les racines...Arrivé à un endroit où la jungle était un peu moins dense il s'ébroua pour décrocher les petits bouts de branches ou les feuilles emmêlées à son poil un peu plus long que la moyenne et surtout à sa bonne grosse crinière toute soyeuse.

Puis ne s'intéressant pas plus que cela à son broshing, faisant pattes de velours le jeune lion assis fit le beau afin d'atteindre le papillon. Ce dernier sans doute épuisé d'avoir tant volé ou prenant le museau rose de Neige d'été pour une fleur se posa dessus. Tout simplement ravi et heureux le lion cessa de bouger et loucha sur le petit animal. Son oeil aussi bleu de l'azur et celui vert comme l'émeraude étaient tous deux fixés sur l'insecte. Seulement après quelques secondes, à défaut d'avoir un papillon sur le bout du nez, il avait aussi des fourmis dans les pattes et il dut changer de position, quittant celle du "beau" pour revenir à quelque chose de plus normal, à 4 pattes. Le mouvement fit fuir le papillon au grand désarroi de Neige d'été qui trouva cependant vite une chose plus intéressante...Une sauterelle. Courant après elle; bondissant même le jeune lion sauta un tronc d'arbre couché mais en plein saut il s'aperçut de quelque chose de noir -lui semblait-il- sur le chemin...Le jeune lion coupa aussitôt son élan et atterrit maladroitement le museau dans la terre, tout ça pour éviter à la demoiselle d'être écrasé...Ses pattes de devant raclèrent le sol et il se redressa tant bien que mal, un peu étourdi; se léchant les pattes pour se nettoyer un peu avant de suivre le regard de la panthère qui en fait, selon ses féromones émis étaient plus qu'une demoiselle, probablement plus âgée que lui et de rang supérieur. Suivant le regard de l'inconnue le lion finit par tomber sur son sujet d'observation: les jolis poissons frétillants dans l'eau limpide.

-C'est vrai qu'ils sont jolis n'est-ce pas?

Fit-il d'une voix aimable et grave, correspondant bien à son caractère doux et tendre.

-Au fait-Fit-il soudain, se rappelant de ce qu'on lui avait enseigné dans son nouveau clan...Ah oui! Les frontières...Saletés de frontières-Je suis désolé si je suis sur votre territoire, je ne vous veux pas de mal...Euh, je poursuivais un papillon...Puis une sauterelle, c'est amusant comme bébêtes non?

Non, il n'avait pas honte de dire qu'à deux ans, mature sexuellement il préférait courser les insectes volants ou sautillants plutôt que les femelles. Neige d'été recula légèrement, sa queue balayant doucement le sol et les deux oreilles rondes jaillissant entre deux touffes de sa soyeuse crinière légèrement abaissées en signe de bienveillance et de soumission.


Dernière édition par Neige d'été le Sam 7 Fév - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lueurs.deviantart.com/
Saraffy
    ƒønðatrice
    Vølage ~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1122
Localisation : Flying away ~
P.U.F : Saraffy
Age : 15 ans

Votre Personnage
Clan: Griffe d'Argent
Race: Panthère Noire
Rang: Reine/Roi

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Dim 8 Fév - 16:14

[Pardon pour la lenteur et la médiocrité ._. ]

Son souffle irrégulier s’apaisa, ses paupières se firent de plus en plus lourde, tout comme sa tête qu’elle posa sur ses grosses pattes douillettes. Se laissant bercer par la brise légère, le clapotis cristallin de l’eau, le bruissement des feuilles et les milles et un autres bruits de la forêt, la Panthère se laissa glisser doucement dans les bras de Morphée. La forêt elle-même semblait s’endormir, afin de ne pas troubler le sommeil fragile de sa Reine. Cela faisait si longtemps qu’elle ne s’était pas reposé paisiblement, si longtemps que ses rêves n’avaient pas tournés aux cauchemars. Une dualité intérieur s’affrontait en son sein, rendant chacune de ses décisions difficiles. Son esprit était embrouillé, et ses sens, altérés. L’écho de se conflit se répercutait dans ses nuits cauchemardesques, où toutes ses peurs semblaient devenir réelles afin de la torturer. Chaque soir, elle en était presque venue à avoir peur de se coucher, peur de retrouver ses phobies. Ce mal la rongeait effroyablement, même si rien n’y paraissait de l’extérieur. Après tout, qu’aurait-elle pu faire? Montrer à tous que leur Reine, celle en qui ils avaient placé leur confiance, était si bouleversée par ce qui se produisait que son âme ne savait trouver repos? Non, bien évidemment! Il lui fallait se montrer forte, comme toujours, comme on le lui avait montré. Pluie d’Étoiles ne regrettait aucunement son ancienne vie, alors qu’elle était encore une jeune adolescente tranquille. Avec le pouvoir était venu ses devoirs, mais qu’importe. Rien ne saurait remplacer le bonheur d’être Reine, de pouvoir guider son clan comme elle l’entendait. Rien ne saurait remplacer, le sourire de ses parents, heureux qu’elle soit si épanouie, ni les regards d’admiration des petits la regardant avec envie. Ce n’était pas de l’orgueil ma placé de sa part, ou de supériorité, simplement de la fierté. Une fierté d’être parvenue à ce qu’elle désirait, voilà tout. Qu’importe les difficultés qu’elle rencontrerait, qu’importe les dévouements qu’elle devrait faire, elle ne quitterait pas ce poste. Et rien au monde ne pourrait la faire changer d’idée là-dessus.

Ses pensées vagabondèrent aux grés de ses humeurs, sans qu’elle n’y exerce aucun contrôle. Bientôt, une vision s’imposa à elle, s’éclaircissant de minutes en minutes. Le paysage qui l’entourait, vert et sombre au premier coup d’œil, devenait de plus en plus détaillé au fur et à mesure qu’elle avançait. Bientôt, elle put reconnaître sa jungle adorée, ses arbres majestueux, sa nature magistrale. Sous le couvert des longues branches, la Léoparde Noire galopait, foulant à une allure vertigineuse le sol spongieux des bois. Non, elle ne galopait pas comme le rêve de Pluie Glacée; elle ne cherchait rien à atteindre, et rien ne la menaçait. Elle courait pour le simple plaisir de courir. Gambadant par pur envie d’être libre, maîtresse de son destin, de sa vie, de sa destiné. Bête sauvage comme elle l’avait toujours été, ne rien devoir à personne, vivre au jour le jour, sans soucis ni conflits. Mais cette indépendance lui avait toujours été refusée, prétextant que son clan avait besoin d’elle; sacrifice pour le bien être de tous. On lui avait enseigner ce principe depuis longtemps, mais jamais il n’avait prit autant de sens qu’en ce moment présent. Ce moment présent où son instinct lui dictait de partir dans une course effrénée vers le royaume des glaces et ramener leur chère Rayures de Brume. Mais pour la meute, pour son bien, il lui fallait attendre. Attendre dans l’angoisse, attendre alors que chaque jour passé l’éloignait de plus en plus, attendre avec la crainte d’arriver trop tard. Il lui fallait continuer.

Un craquement de branche, encore lointain, la réveilla subitement. Il faut dire que même lors de son sommeil, tous ses sens étaient en alerte. Totalement réveillé par ce bruit inquiétant, la Féline ouvrit un œil. Rien. Loin d’être rassurée, au contraire, elle dû se résigner à ouvrit l’autre et lever la tête. Dur effort après cet éveil si brutal! Mais la paresse n’avait jamais nuit à ses réflexes, et ce n’est pas aujourd’hui que ça allait arriver! Humant l’air environnant, Pluie d’Étoiles découvrit une odeur qui lui était inconnue. Pire, elle y décela une fragrance ennemie! Plus qu’étonnée par tout ceci, la Reine se demanda qui était assez imprudent pour se manifester aussi bruyamment sur son territoire… Surtout lorsque les trois tribus étaient en plein conflit! Ou peut-être était-ce une attaque surprise? Elle fronça les sourcils. Non, il n’y avait qu’un seul individu. Un ultimatum alors? Peut-être… Soupirant à la pensée que son somme n’était pas pour maintenant, la Féline s’apprêta à se lever. Mais avant d’avoir pu terminer son mouvement, une bête couleur paille déboula dans la petite clairière. Ébahie, malgré sa réputation de se cacher derrière un masque d’argile, elle le regarda foncer sur elle, sans réagir. Disons que de voir un grand Lion –malgré son physique peu musclé, il était quand même imposant- courir après une Sauterelle et proche de vous percuter… Ç’a quelque chose de saisissant en soi! Neige d’Été freina de son mieux, sous le regard toujours stupéfait de la Panthère. Finalement, il parvint à ne pas la heurter, mais à son détriment. Retrouvant la maîtrise de son impassibilité, elle haussa un sourcil en le voyant tomber tête première dans la poussière. Finalement, la forêt reprit son calme, et Pluie dévisagea paisiblement son adversaire. Elle lui était bien inférieure, mais rien en cela ne l’effrayait point. Après tout, on enseignait aux Griffes d’Argent que la force brute pouvait être facilement déjouée par l’agilité et la sagesse. Deux domaines dans lesquelles la Reine excellait. Et puis, le Crinière de Feu ne semblait pas lui chercher querelle. Ses paroles raffermirent sa position. Pluie d’Étoiles l’écouta parler avec attention, sans sourciller, même lorsqu’il lui apprit qu’il chassait les insectes… Bon, chacun à son passe-temps, qui était-elle pour le juger? Son regard se posa vers lesdits Poissons multicolores. Malheureusement, ceux-ci fuyaient peureusement vers le milieu du bassin, déranger par le grand Félin. Elle acquiesça à celui-ci en soupirant, puis reporta son regard vers le mâle, qui semblait totalement dénué de tous sentiments violents à son égard. Qu’importe, il lui faudrait quitter son royaume, ce qu’elle lui fit remarquer calmement :


-Effectivement. Vous vous trouvez sur les terres des Griffes d’Argent. Nos clans sont en guerre. Tout espion ou ennemi trouvé ici sera sévèrement châtier s’il ne part pas, c’est la règle. Et pour le bien de mon clan, je me vois dans l’obligation de vous demander poliment de partir. Néanmoins, si vos intentions sont pacifiques, il y a moyen de discuter calmement. Que venez-vous faire ici?

Neige d’Été lui avait avoué être parvenu dans la forêt à cause d’un papillon, mais cela était bien trop innocent pour que Pluie d’Étoiles y croit absolument. Après tout, Tempête de Lumière avait bien des raisons de se venger d’eux… En ces temps obscures, la confiance ne se donnait pas si aveuglément. C’est entre autre pourquoi la Reine ne révéla pas sa position, et ne comptait pas la révéler dans la mesure du possible. Si c’était un assassin ou un espion, mieux vaudrait se faire passer pour un simple membre.

_________________
Time has passed, but I'm still hoping that everything returns as before. Even if a war must happen, the peace will always return, someone told me. Pray that he was true.

Image(s) de la signature par : Spike83
Image(s) de l’avatar par : Robert Winslow
Création par : Saraffy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saraffy.deviantart.com/
Neige d'été

avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
P.U.F : Calli Kayan

Votre Personnage
Clan: Crinière de Feu
Race: Lion
Rang: Aucun

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Dim 8 Fév - 17:44

[HJ: mais non voyons, c'est super Wink ]

En attendant le verdict le lion s'était assit tranquillement, son regard vairon papillonnant de temps en temps, suivant un oiseau, un nuage ou autre chose mais de nouveau attentif lorsque la panthère s'adressait à lui. Il avait soif mais n'osait pas boire à cette source qui n'était pas sienne. Neige d'été secoua légèrement la tête, poussant un soupir pour lui-même
... Comment pouvait-on avoir la prétention de déclarer une rivière comment étant une propriété privée ? N'ayant jamais connu la vie sauvage avant, le félin ne connaissait guère ce sentiment de possession; ne comprenait pas l'envie de se faire la guerre pour cela. Tout le monde aurait tant à apprendre des autres, enseigner ce que l'on savait et recevoir ce qui nous manquait. Par exemple certaines créatures étaient doués pour pêcher, d'autres chasser, d'autres encore repérer les ennemis...Des cultures différentes, des façons de faire inconnues qui pouvaient se révéler intéressantes mais qui se battaient au lieu de s'unir; tout cela échappait à Neige d'été qui gardait pourtant son calme, écoutant calmement la panthère.

-Effectivement. Vous vous trouvez sur les terres des Griffes d’Argent. Nos clans sont en guerre. Tout espion ou ennemi trouvé ici sera sévèrement châtier s’il ne part pas, c’est la règle. Et pour le bien de mon clan, je me vois dans l’obligation de vous demander poliment de partir.

-D'accord; encore désolé du dérangement, cela ne se reproduira plus. Au revoir

Bien qu'il n'approuvait pas ce système de gardiennage de territoire le lion ne voulait pas semer la pagaille. Aussitôt dit, aussitôt fait, Neige d'été se leva et commença à se retourner sans chercher querelle à qui que ce soit, la laissant agir à sa guise...Le suivre si elle voulait s'assurer qu'il quitte effectivement ces terres. Pourtant la panthère n'avait pas fini de parler; surprit, se tournant vers sa silhouette longiligne le lion au pelage couleur miel se retourna, la fixant de ses grands yeux bicolores en amande, revenant vers elle lentement; faisant pattes de velours sans aller s'aplatir comme un être sans dignité totalement effrayé. Certes le félin n'était pas tout à fait rassuré mais après tout, la femelle ne lui parlait pas d'un ton méchant.

Néanmoins, si vos intentions sont pacifiques, il y a moyen de discuter calmement. Que venez-vous faire ici?

-Je vous l'ai dis.
-
Il était si surprit qu'elle lui pose de nouveau cette question à laquelle il avait précédemment sans qu'on lui la demande qu'il eut une expression étonnée, sa voix douce possédant toute la candeur et l'innocence d'un enfant qui sait qu'il ne fait rien de mal, que l'on ne peut punir.-Je m'amusais...Je n'ai pas fait attention et je suis arrivé ici, tout simplement.

Cependant, même en gardant un côté enfantin, Neige d'été était capable d'être sage et adulte. Le royal félin se rassit, sa queue entourant ses flancs couleur miel, immobile et tranquille, montrant combien il était détendu...Prouvant son intention pacifique. Non le félin n'était pas en train de préparer un sale coup. Ses yeux vairons se dirigèrent vers la femelle, plus petite que lui mais bien faite pour sa race. Race qu'il connaissait pour en avoir vu deux spécimens au zoo mais sans connaître plus de choses que leur nom: "panthère".

-Je n'approuve pas cette idée de guerre de clans, ne me sentant pas concerné par cette bataille- Étrange comme son langage élevé et cultivé contrastait avec son attitude parfois enfantine-Je défendrai mes nouveaux amis si on leur fait du mal mais c'est tout. A quoi bon se battre alors que l'on pourrait partager nos expériences, nos connaissances? Certains de vos guérisseurs savent des choses que les nôtres ignorent-C'était si étrange de dire les nôtres pour lui...Ceci indiquait qu'il appartenait bien à un tout, une famille- Pourquoi des clans et pas une famille tout simplement? Si nos guérisseurs échangeaient leurs connaissances alors certains de nos amis ne seraient pas en train de mourir d'une maladie inconnue de nous que l'autre a déjà combattu. Je ne voulais pas vous offenser en venant ici, et vous l'avez bien dit, ma présence est pacifique en ces lieux. Permettez-moi de m'en aller sans que le sang ne se répande. Si la confiance vous manque, suivez-moi avec vos chasseurs...Je ne m'opposerai pas à vous. Tant que vos griffes seront rangées, les miennes resteront au chaud dans leur fourreau.

Puis voulant détendre l'atmosphère, perdant cette attitude digne et royale, le félin esquissa un sourire à sa manière, sa patte de velours frappant légèrement la poussière pour s'amuser.

-Vous savez demoiselle. Comme tout le monde, je montre les crocs...Seule la raison diffère. Les miens n'apparaissent que lorsque je baille en général.

Le lion se leva et appuya un peu plus sa patte avant droite sur le sol meuble, parlant avec douceur, une note poétique et chantante se dévoilant dans ses paroles amicales. Il leva alors sa patte et son empreinte apparut, bien encrée dans le sol.

-Voyez demoiselle, mon empreinte est semblable à la vôtre, nous ne sommes pas si différents. Mais s'il faut cela pour adoucir le courroux de votre clan, -de votre famille- je l'effacerai

D'un coup léger il passa cette même patte sur sa trace, effaçant en diagonale la marque précédemment laisser et esquissant un léger sourire avant de se lever et de faire quelques pas pour s'éloigner du coeur de ce territoire qui n'était pas le sien. Marchant d'un pas paisible et noble contrastant avec cette course effrénée qui l'avait mené ici, coursant un insecte...Et oui, ce changement du tout au tout, c'était Neige d'été. Qui pourrait le lui reprocher? Il était un artiste, un artiste de la vie...Car oui, il l'aimait cette vie qui lui avait pourtant fait du mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lueurs.deviantart.com/
Saraffy
    ƒønðatrice
    Vølage ~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1122
Localisation : Flying away ~
P.U.F : Saraffy
Age : 15 ans

Votre Personnage
Clan: Griffe d'Argent
Race: Panthère Noire
Rang: Reine/Roi

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Mar 10 Fév - 20:22

[Merchi, mais ça n’empêche pas que la longueuret la beauté de tes post me déprime ._.’ ]

Alors que le Lion s’excusait d’avoir dépasser les limites de son territoire et repartait, la Féline le suivit calmement de ses yeux kakis. Elle n’esquissa aucun geste pour le reconduire; après tout, il prendrait peut-être cela comme un affront. Diplomatique, mais intelligente, Pluie d’Étoiles nota mentalement qu’elle devrait faire mander un pisteur assez agile pour le courser discrètement. Prudence est mère de sûreté. Elle n’allait pas laisser un Crinière de Feu, si poli soit-il, se balader librement sur ses terres avec les temps qui courent! Mais il fallait croire que ce dernier ne soit pas si presser de s’en aller. Aucune réaction de la part de la Reine. Tout aussi impassible, elle le regarda revenir vers elle. Neige d’Été répondit à sa question, mais sa réponse ne varia pas de la première.

« Hmmm hmmm… »

Pluie d’Étoiles haussa un sourcil, mais n’émit de commentaires. Après tout, si c’était vraiment la réalité, mieux valait ne pas le vexer, ce serait impoli! Par chance, le Félin amena un autre sujet de discussion… Plus délicat que le premier, finalement. La Panthère l’écouta tranquillement, acquiesçant doucement de la tête à ses propos. Il avait bien raison, évidemment. Mais les choses ne sont jamais aussi simple. Un monde parfais est utopique. Cependant, c’était bien de voir de tels esprits chez certains individus. Peut-être que la prochaine génération unirait les différents clans? Non… La Reine n’y croyait plus depuis bien longtemps.

« Vous n’êtes pas d’ici, n’est-ce pas? »

La question fusa toute seule. En quelques secondes de discussion, Pluie d’Étoiles avait tout de suite mit le doigt sur le fait que Neige d’Été n’appartienne que depuis peu aux Crinières de Feu. Ce qui n’était pas si compliqué à deviner, vue la réaction du Lion face aux conflits opposants les trois clans. Et puis, l’odeur de sa troupe était encore faible et sa maigre carrure témoignaient qu’il n’était pas si sauvage que ça. Au fond, peut-être avait-il raison; il était bel et bien à la chasse aux papillons et ne savait rien des règles qui régnaient entre les différents camps. Ou sinon, c’était un espion plus que doué. Mais son air paraissait trop innocent pour être faux, alors la Reine lui laissa le bénéfice du doute. Alors entreprit-elle de lui expliquer toute la complexité de l’affaire. Peut-être cela l’aiderait-il mieux à comprendre.

« Voyez-vous, il existe depuis des temps immémoriaux trois clans, divisés sur trois terres. Les raisons qui poussèrent les Félins à fonder ces clans se sont perdues depuis, mais on sait au moins une chose; c’était vital. Séparées les unes des autres, chaque espèces Félines s’éteignaient peu à peu, la vie sauvage étant très difficile, les conflits fréquents. Étant solitaire, il fallait défendre sa nourriture, son territoire, sa vie. Ce qui causait de réels problèmes. Plusieurs représentants des Félidés tenir conseil pour trouver une solution. Il fut décidé que trois groupes verraient le jour; un pour chaque habitat. Évidemment, on ne pouvait s’unir sous une seule bannière, les terres étaient trop éloignées et différentes. Alors on élit des chefs, en qui on avait confiance, pour diriger en toute justice. Ceux qui ne souhaitaient pas se rallier à ce nouveau concept furent laisser tranquille, mais plusieurs furent très heureux de le voir arriver. L’élite de ces meutes se rendaient souvent visites, leurs relations étaient bien amicales. Les Rois et Reines se succédèrent, les années paisibles aussi. Si bien qu’à une époque, on ne se réunissait que pour des évènements de hautes importances. C’est là que tout alla de travers. »

La jeune Féline s’arrêta un moment, afin d’aller boire à la source. D’un mouvement de la tête, elle autorisa aussi Neige d’Été à faire de même, s’il le désirait. Une fois sa soif étanchée, Pluie entreprit de continuer son histoire :

« Ayant des contacts beaucoup moins fréquents, les clans finirent par se diviser complètement. Au fil du temps, chacun créèrent sa propre culture, ses propres valeurs, sa propre loi. Exclus les uns des autres, ils finirent presque par s’oublier –ou plutôt, s’ignorer. Puis, commencèrent les conflits. Des chasses trop près d’une frontière par-ci, une bataille par-là… Pour comprendre comment ces troubles ont commencés, il vous faut comprendre ce qui se passait dans ce monde. La famine sévissait, frappa chaque clan tour à tour. Puis, ce fut les maladies. Chacun tentait de garder sa faiblesse pour soi. Si les autres l’avaient découvert, ils n’auraient pas hésité à lancer un assaut, dans l’espoir d’avoir plus de nourriture. La misère rapproche, certes, mais elle peut aussi divisé ceux qui sont différents. Et c’est se qui se produisit. Dès lors, les frontières furent réellement mises, les clans se montèrent les uns contre les autres. Ce fut l’exclusion totale, on n’entendait parler des autres chefs que lors des méfaits de leur troupe. Moi même je dois avouer qu’avant ces derniers jours, je ne connaissais votre Roi que par réputation. Preuve que bien des choses changent. »

Soupirant en songeant à tout cela, la Reine leva les yeux vers le ciel. Un vol d’Oiseaux multicolores la firent sourire, mais se sourire vira rapidement en grimace. Évidemment, son attention fut reporté vers Neige d’Été, qui s’amusait maintenant à dessiner sur le sol… Pluie d’Étoiles pensa un instant que c’était un autre de ses lubies, mais non, elle se trompait. D’une voix calme, il lui expliqua sa conception du monde… Qui sortait un peu comme une morale. Si la Léoparde avait été fière et orgueilleuse, elle lui aurait sûrement grommeler une réponse comme quoi c’était un quelque chose de totalement futile que de croire que tous partageaient ses idées, le traitant d’idiot. Mais elle se contenta d’y méditer un moment; il n’avait pas tort. Puis, elle prit la parole, toujours aussi posément :

« Vous êtes bien réfléchi, pour un jeune de votre âge. Si tout le monde pensait comme vous, effectivement, il n’y aurait de conflit. Mais peu de gens dans ce monde on votre esprit de partage et d’amitié, c’est pourquoi nous en sommes rendus là aujourd’hui. S’il y a eu une époque où tous les Félins étaient libres de faire ce qu’ils voulaient, tant que cela était respectueux d’autrui, et où tous s’entendaient, cette époque est révolue. »

_________________
Time has passed, but I'm still hoping that everything returns as before. Even if a war must happen, the peace will always return, someone told me. Pray that he was true.

Image(s) de la signature par : Spike83
Image(s) de l’avatar par : Robert Winslow
Création par : Saraffy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saraffy.deviantart.com/
Neige d'été

avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
P.U.F : Calli Kayan

Votre Personnage
Clan: Crinière de Feu
Race: Lion
Rang: Aucun

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Dim 22 Mar - 11:08

« Vous n’êtes pas d’ici, n’est-ce pas? »


Comment le savait-elle? Le jeune lion eut un air étonné avant de résorber cette expression spontané. Tempête de lumière en personne lui avait conseillé de ne jamais dévoiler ses origines, dévoilant ainsi ses faiblesses au premier venu. Le félin royal hocha donc la tête, se contentant de cela sans en dire plus, observant une allure des plus mystérieuses, rassemblant ses pattes de devant d'un air digne ainsi que sa longue queue touffue dans le bout comme pour n'importe quel lion d'ailleurs. Il l'écouta alors, sans broncher, sage comme un enfant à qui l'on fait la leçon. L'horreur se peignait doucement devant lui, de cette voix douce et profonde qui lui expliquait avec moult détail comment s'était déroulée cette guerre, d'où elle venait et comment sans doute, elle continuerait à l'infini.



«Vous êtes bien réfléchi, pour un jeune de votre âge. Si tout le monde pensait comme vous, effectivement, il n’y aurait de conflit. Mais peu de gens dans ce monde on votre esprit de partage et d’amitié, c’est pourquoi nous en sommes rendus là aujourd’hui. S’il y a eu une époque où tous les Félins étaient libres de faire ce qu’ils voulaient, tant que cela était respectueux d’autrui, et où tous s’entendaient, cette époque est révolue. »

-Tout comme la guerre prend vie, la paix ne saurait-elle pas renaître de ses cendres?


Le lion restait persuadé que l'entente était possible. il savait qu'elle ne serait pas facile à gagner, à trouver, à accepter mais avec de la force et de la volonté, beaucoup de confiance aussi ce serait possible...pourquoi ne pas le tenter? Le félin ne comprenait pas que l'on abandonne après avoir raté une fois, deux fois, trois fois...Même au bout de 100 fois d'ailleurs, jamais quelqu'un ne devrait abandonner ses rêves; son but final surtout lorsqu'il était accessible. A une époque les animaux s'entendaient bien, il n'y avait donc aucune raison pour que cela ne soit pas de nouveau vivable...Merveilleuse époque inconnue d'eux qu'ils pourraient peut-être créer s'ils étaient plus nombreux à vouloir la paix...Au moins la panthère était d'accord avec lui...C'était déjà ça. Ressentant plus d'amitié à l'égard de la femelle noire. Passa soudain devant lui, la sauterelle qu'il poursuivait, n'y tenant plus le jeune lion se coucha dans l'herbe puis bondit sur la bestiole, la ratant mais courant après, toutes griffes rentrées, faisant patte de velours et riant aux éclats. D'un coup l'ingénu semblait avoir reprit sa place dans l'esprit de Neige d'été qui venait d'oublier tout ce qui se passait pour une sauterelle. Il passa devant la panthère et la bouscula légèrement; tout spontané et joyeux.

-Venez ! C'est tellement amusant


La bébête sauta sur un rocher et le lion essaya de faire de même. Seulement le caillou était au milieu de la rivière et Neige d'été glissa, il sortit ses griffes mais ne put se rattraper et tomba dans l'eau. Tout à coup calmé il remonta sur la berge en grelottant et grommelant, visiblement mauvais joueur, décidé à bouder le criquet après cet affront. Ainsi lorsque l'insecte passa Neige d'été tourna la tête, la relevant d'un air digne-et mouillé aussi^^- fermant les yeux pour bien montrer que s'en était finit, il ne jouait plus. Neige d'été avait très froid maintenant, sa crinière était toute imprégnée d'eau et l'envie de s'ébrouer était grande mais il ne voudrait pas froisser le beau pelage nuit de la demoiselle, aussi se retint-il...

-Désolé.


Un petit air comique de lionceau prit en faute se ficha sur ses traits, les yeux suppliants avec un sourcil plus relevé que l'autre, la gueule à demi entrouverte et une oreille dressée alors que l'autre était couchée dans oublier sa jolie tête inclinée. La sauterelle repassa par là et oubliant peu à peu ses griefs contre elle, il avait envie de jouer de nouveau, ses pattes le démangeaient tout à coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lueurs.deviantart.com/
Saraffy
    ƒønðatrice
    Vølage ~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1122
Localisation : Flying away ~
P.U.F : Saraffy
Age : 15 ans

Votre Personnage
Clan: Griffe d'Argent
Race: Panthère Noire
Rang: Reine/Roi

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Ven 27 Mar - 15:33

Si elle attendait plus de la part du Lion qu’un hochement de la tête, la Féline ne le démontra pas. S’il voulait garder le secret sur son passé, cette décision lui appartenait amplement. Cependant… Elle n’en restait pas moins intriguée. D’où pouvait-il donc venir, pour en ignorer autant sur leur conflit? Certes, s’il avait été un Solitaire, cela aurait pu compréhensible… Mais comment expliquer son refus à dévoiler ses origines? Bahhh… À quoi bon se torturer l’esprit avec ces questions sans réponse? Autant passer à d’autre chose, parce que, tout compte fait, savoir d’où il venait, c’était vraiment futile.
Suite à l’histoire qu’elle venait de lui conter et à la réaction du mâle, Pluie d’Étoiles réalisa qu’il n’était pas près de lâcher prise. Il persistait à croire que, malgré tout, la paix pouvait revenir. La Reine sourit devant cet optimiste… Qu’elle considérait comme n’étant qu’un rêve d’enfant. Combien y avait-il de chances pour que chacun mette leurs réticences de côté et accepte de pardonner à leurs ennemis? Pratiquement zéro. Mais il était vrai qu’il fallait continuer d’avoir espoir.

« Peut-être un jour… Bien lointain. Mais avant d’espérer qu’une paix naisse, il faut régler nos différents. Et je dois dire que pour l’instant, c’est plutôt mal partit… »

Pluie d’Étoiles fit une petit grimace qui illustrait bien la situation. Malgré cela, elle n’en avait pas moins le cœur gros. Elle avait accepté avec joie de prendre en charge la responsabilité de son clan, mais parfois, ce fardeau lui était bien lourd à porter. Ce qui était le cas en ce moment. Au moins, Neige d’Été lui avait rapporter un peu de courage.
Tout à coup, un poids assez gros la percuta. Surpris, son esprit analysa tout de même en une fraction de seconde ce qui s’était passé. Le Lion venait-il de l’attaquer? Pluie d’Étoiles en aurait été bien ahurie, surtout après la conversation qu’ils avaient eu. Sa méfiance lui revint aussitôt, lui chuchotant qu’elle avait été trop inconsciente; il restait un Crinière de Feu, un ennemi, malgré ses discours! Se maudissant intérieurement d’avoir baisser ses défenses aussi rapidement, la Reine s’apprêtait à réagir… Mais elle s’aperçut rapidement qu’il n’en était rien! Neige d’Été était à la poursuite de quelque chose… Une sauterelle. Elle le regarda… L’expression complètement figée, les yeux grands ouverts et la bouche formant un « o ». D’accord, elle avait été préparé à tout, possédant une très bonne maîtrise de soi… Mais de voir un adulte, si sage et posé quelques instants plus tôt, changer du tout pour le tout en si peu de temps… Et partir à courir après un insecte? Ce n’était pas commun du tout. De plus, il l’invitait à faire de même. Elle qui avait toujours été très très très sérieuse, même étant jeune… Comment réagir devant cela? Comme elle le faisait; rester muette de stupeur. Bien étonnée de cette attitude, elle suivait des yeux ce que le grand Lion faisait. Elle le vit courser la sauterelle, puis bondir sur un rocher et…

« Sans façon. » Lui rétorqua-t-elle enfin, lorsqu’elle vit son magnifique plongeon involontaire dans l’étang.

Un sourire éclairait cette fois ces babines. Venant de sa part, c’était presque comme si quelqu’un d’autre aurait été mort de rire. Mais ces années où elle avait apprit la maîtrise de soi l’avait trop disciplinée. Bizarrement, cela ne la dérangeait pas vraiment, de ne pas pouvoir se détendre complètement comme les autres. Elle ne se voyait pas du tout agir comme Neige d’Été l’avait fait, même si elle s’était bien plu à le regarder l’exécuter. Seul hic, c’était que maintenant, il était tout trempé, le pauvre. Une chance qu’il faisait assez chaud dans la jungle, même si l’humidité n’était pas toujours commode. Néanmoins, l’envie de s’ébrouer afin d’enlever toute cette eau devait être grande. Aussi se recula-t-elle de quelques pas, tout en lui disant :

« Ne vous en gêner pas! »

_________________
Time has passed, but I'm still hoping that everything returns as before. Even if a war must happen, the peace will always return, someone told me. Pray that he was true.

Image(s) de la signature par : Spike83
Image(s) de l’avatar par : Robert Winslow
Création par : Saraffy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saraffy.deviantart.com/
Neige d'été

avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
P.U.F : Calli Kayan

Votre Personnage
Clan: Crinière de Feu
Race: Lion
Rang: Aucun

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Sam 28 Mar - 11:00

Ravi d'avoir cette permission, le lion s'éloigna encore un peu plus de la panthère, elle ne pouvait pas se douter comme la terre et le ciel se mouvaient lorsque Neige d'été s'ébrouait. En effet lorsque le jeune félin se secoua avec force; les grains d'eau volèrent de toutes part, si vite et si transparents que l'on aurait dit une pluie d'étoiles en plein jour...Ceci lui fit penser qu'il ne connaissait pas le nom de la demoiselle assise non loin. Lorsqu'enfin sa crinière fut à peu près sèche, toute gonflée comme s'il venait de se faire un broshing sur le coup, le félin s'assit et entreprit de se lécher un peu les pattes tout en gardant sa "compagne" en ligne de mire.

-Au fait, comment vous appelez-vous? moi c'est Neige d'été.

La Panthère ne donnait pas beaucoup de retour à ses jeux mais cela lui suffisait. le lion n'était pas exigeant et s'amusait avec n'importe qui du moment que la personne ne soit pas agressive envers li. Cela ne dérangeait nullement Neige d'été d'avoir à faire à quelqu'un de si sérieux, le mâle respectait son caractère...Quoiqu'encore, il lui avait semblé voir la panthère noire sourire tout à l'heure, peut-être se trompait-il? Un brin poète le lion regarda longuement la petite fleur entre ses pattes puis, faisant attention à ne pas l'écraser, il s'allongea, profitant, ses yeux vairons mi-clos, du soleil qui irradiait la clairière et la cascade, la rendant brillante de milles feux. Pour peu le jeune mâle en ronronnerait de plaisir. pour lui tout allait bien. La panthère semblait lui permettre de rester un peu ici et lui était ravi d'être en sa compagnie, si peu loquace soit-elle. La paix ne commençait-elle pas par la rencontre de deux inconnus sensés être du clan ennemi puis discutant près d'une cascade?

Oui, il se savait trop optimiste, presque naïf parfois mais qu'importe, au moins il était heureux dès que possible, sachant se saisir des bons moments pour les vivre pleinement. En soupirant, la tête couchée dans l'herbe et ses pattes de velours posées d'une part et de l'autre, dans cette position, dévoilant les os qui ressortaient légèrement de ses omoplates, le lion se laissa aller à quelques minutes de repos, son museau soufflant un peu plus fort pour embêter la sauterelle qui repassait par là. Celle-ci ne trouva pas mieux à faire que de bondir sur son nez. Se relevant un peu, tout étonné le lion fronça son museau, louchant pour voir la bestiole et essayant de remuer du nez pour la faire fuir. C'est qu'elle le chatouillait. D'un coup de patte tout douc il la fit fuir avant de se permettre de reposer sa tête dans l'herbe, s'intéressant désormais à son interlocutrice féline.

-Et vous, vous avez toujours grandi ici?

Il se demandait comment la vie sauvage fonctionnait. lui avait vécu dans un petit zoo miteux avec une bande de lions hors du commun entre un dominant ronchon à trois pattes, une mère qui n'arrêtait pas de grogner, un frère fou dangereux, une tante gentille mais calculatrice et une soeur au coeur d'or mais déformée par une maladie orpheline...Oui on ne pouvait pas dire que Neige d'été avait eut le bon exemple pour grandir comme un lion normal, cela expliquait en partie son étrange caractère, foufou mais très fort également par certains côtés puisque rien ne pouvait le faire changer. D'ailleurs tout à coup il pensa, rien à voir mais...Cette jungle ressemblait beaucoup à l'endroit ou sa famille et lui avaient atterri. Se relevant subitement le lion s'ébroua et prit un air sérieux, se redressant de toute sa hauteur, ne bougeant plus d'un poil et paraissant enfin comme un véritable lion dans son allure...Il avait abandonné sa famille malgré lui, son père l'ayant forcé pour que le jeune mâle ne soit pas dévoré par les bêtes sauvages que son frère avait attiré.

-C'est ici !

Le lion démarra au quart de tour, bondissant agilement par dessus un rondin de bois-comme quoi courser les insectes pouvait vous rendre très souple et agile; c'était un entraînement de choix-. Prenant conscience de la présence de la Panthère il se retourna, s'arrêta brutalement quelques secondes pour mieux repartir ensuite.

-Ma famille! C'est ici qu'on s'est perdu...Pas loin, dans la jungle...Un objet grand et blanc, c'est par là que l'on est arrivé. Il faut le trouver!


Il avait besoin de croire, même si c'était folie, que sa soeur adoré ainsi que ses parents et sa tante étaient vivants...Son frère il s'en fichait presque, mais pas les 4 autres...Au moins trouver un indice près de l'avion pour les pister ensuite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lueurs.deviantart.com/
Saraffy
    ƒønðatrice
    Vølage ~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1122
Localisation : Flying away ~
P.U.F : Saraffy
Age : 15 ans

Votre Personnage
Clan: Griffe d'Argent
Race: Panthère Noire
Rang: Reine/Roi

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Lun 30 Mar - 19:02

[Pardon, pas trop le temps de rp en ce moment >>’ ]

Toujours sous le choc, encore plus avec ce qui arriva, la Panthère Noire regarda son comparse s’ébrouer. Il faut dire que c’était vraiment quelque chose à voir. C’était comme une montagne qui se mouvait tous bords tous côtés, projetant des tonnes de gouttelettes d’eau autour d’elle. Une chance que Pluie s’était éloignée, sinon elle aurait été toute trempée! Et maintenant que le mâle s’était séché… Sa crinière était toute gonflée, lui donnant un air de bouffon innocent. C’était pas vraiment mieux, il faut l’avouer! Au moins, le Lion tenta de mettre de l’ordre dans sa crinière, tout en entamant une conversation avec elle. Après lui avoir dit son nom et demandé le sien, il s’allongea doucement sur le sol, un sourire paisible accroché aux babines. Étonnant qu’il passe d’une attitude à l’autre en si peu de temps! Une nouvelle sauterelle passa devant son museau, et Pluie craignit un moment qu’il ne la pourchasse encore une fois. Mais non, il n’en fit rien. Au lieu de quoi, il reporta son attention sur elle, lui posant une question à nouveau. Remise de toute sa surprise, Pluie d’Étoiles répondit enfin;

« Enchantée. Je suis Pluie d’Étoiles et, oui, j’ai toujours vécu dans la Jungle. »

Enfin, elle pensa que le caractère du Lion s’était stabiliser, qu’il resterait calme et tranquille pour quelque temps. Mais évidemment, elle se fourvoyait grandement! Alors qu’elle était plongée dans la contemplation de la nature, écoutant les yeux fermées les murmures des feuilles, un cri la tira de sa méditation. Ou plutôt, une exclamation. Poussée par Neige d’Été. La femelle ouvrit les yeux, un gros point d’interrogation sur le visage.

« Que… ? »

Sans répondre, le mâle partit à la course. Que faisait-il, où allait-il? Avait-il perdu la tête ou quoi!? Pour une fois dans sa vie, Pluie d’Étoiles n’y comprenait plus rien, et elle sentait qu’elle perdait la maîtrise de la situation –c’qui est franchement pas commode quand on l’a toujours eu. Par chance, Neige d’Été se retourna finalement, lui expliquant rapidement ce qui lui prenait. Sa famille? Un objet grand et blanc… ? Mais de quoi parlait-il!? Elle suivit néanmoins le Lion dans sa course, souhaitant découvrir qu’est-ce qu’il lui prenait… Et s’assurer que tout ceci n’était pas un piège, un moyen de faire diversion, ou d’aller se balader sur le territoire. Eh oui, elle ne pouvait pas mettre sa méfiance de côté, ne serait-ce qu’un bref instant. Surtout pas après s’être enfui comme il l’avait fait! Elle n’était pas resté Reine en faisant aveuglement confiance aux étrangers qu’elle rencontrait >>’ Heureusement qu’elle avait été formée pour être agile et rapide, car même avec le répit que s’était donné Neige d’Été pour lui exposer de quoi il s’agissait, elle ne serait jamais parvenue à l’atteindre. Mais courir et bondir, elle avait toujours fait cela. Aussi rejoignit-elle hâtivement le mâle, attendant toujours une réponse plus descriptive de la situation.

_________________
Time has passed, but I'm still hoping that everything returns as before. Even if a war must happen, the peace will always return, someone told me. Pray that he was true.

Image(s) de la signature par : Spike83
Image(s) de l’avatar par : Robert Winslow
Création par : Saraffy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saraffy.deviantart.com/
Saraffy
    ƒønðatrice
    Vølage ~

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1122
Localisation : Flying away ~
P.U.F : Saraffy
Age : 15 ans

Votre Personnage
Clan: Griffe d'Argent
Race: Panthère Noire
Rang: Reine/Roi

MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   Sam 23 Mai - 11:06

[N'iup?]

_________________
Time has passed, but I'm still hoping that everything returns as before. Even if a war must happen, the peace will always return, someone told me. Pray that he was true.

Image(s) de la signature par : Spike83
Image(s) de l’avatar par : Robert Winslow
Création par : Saraffy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saraffy.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion [Liiibreee]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion [Liiibreee]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» réflexion sur la musique haitienne
» Réflexion autour d'un repas [PV]
» Réflexion sur le Vodou (suite)
» Une intense réflexion au clair de lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dans l'Antre des Félins :: RPG :: » La Jungle :: •• La Cascade Cristalline-
Sauter vers: